dimanche 25 novembre 2018

Aven des Ténèbres - Dimanche 18 Novembre 2018

Participants : ALEX, SONIA, MARYANNICK, SYBIL, MATHIEU, GERARD






TPST 8 à 9H


But de l'explo atteindre le camp à -280 environ



Accés : à 1/2 heure de la station de ski de l'Audibergue, Caille: 
utm X 323086 Y 4847041





On atteint le fond de la doline par un ressaut de 5m et par une étroiture. Un courant d'air violent nous invite à la "spéléo" ;) La configuration du gouffre se compose d'une succession de puits entrecoupés de courts méandres pour atteindre des galeries et plusieurs réseaux...




Pour attendre le camp : Puits: 104 (24 +80 ); 40; 57; 5; 47:



C'est l'importance et la dimension et la beauté des puits qui a motivé le choix d'Alex...


Mathieu vient d'adhérer au club et c'est sa 3ème sortie, un mois auparavant il n'avait aucune notion de la spéléo et surtout du coté sportif de cette activité.





Sybil et Sonia ont peu d'expérience sur ce genre de cavité, leur motivation et leur excellente technique furent à la hauteur de leur détermination.


Maryannick malgré ses nombreuses années de spéléo ne connaissait cette belle et sportive cavité. Elle a répondu présente malgré une épaule qu'elle va faire " réparer" ces jours prochains.


Alex le leader fraîchement diplômé du monitorat de spéléo nous a fait une démonstration d'équipement ( C'était encore mieux que dans les livres) bravo...






Gérard le 6ème de l’équipe a une expérience certaine puisqu'il a commencé la spéléo en 1970 mais maintenant il sort de moins en moins et déjà 6 ans de retraite (bien méritée) le poussent à une activité moins physique mais ce gouffre lui rappelle tant de bons souvenirs qu'il n'a pu résister à cette gourmandise; En 1978 - encore Darboun - il atteint (grâce à une désob en première le siphon terminal, ce qui lui valu les foudres du Martel...


Pour réussir, il faut oser et même se mettre des objectifs au de-là du normal.

Bravo à Alex pour ton bon sens.


Gérard, dit "Dgé" ... saved my life!


lundi 11 juin 2018

Tuto fabrication réchaud ultra light P3RS.

Il y a quelques mois nous avons participé avec Denwal à un stage fédéral sur le plateau du Larzac. Ce genre de stage c’est toujours l’occasion de partager ses trucs et astuces afin de se faciliter la vie en spéléo. On a beau être cadre fédéral, on en apprend tous les jours. C’est François, un spéléo de Millau, qui s’est spécialisé dans les techniques de chauffage en milieu hostile suite à un accident assez sérieux dans les Pyrénées, qui nous a fait part de son expérience. Il nous a montré un outil fabuleux à réaliser soi-même. Il s’agit d’un réchaud à l’éthanol ultra-light appelé P3RS ! Le tuto que je vais vous présenter n’est pas une nouveauté dans le milieu des montagnards ou des autres bricoleurs. On peut en trouver de nombreux sur internet avec différentes façons de faire plus ou moins élaborées. Je vais simplement vous expliquez ma façon de faire à l'aide de quelques photos. Celui-ci technique fonctionne sans problème, je l'ai testé à de nombreuses reprises sous terre ou en surface et j'en suis très satisfait.

Avantages : 
- coûte quasiment rien (une canette vide et un peu de bio-éthanol : 5 euros le litre dans les grandes surfaces)
- ultra léger !
- facile à allumer
- facile à fabriquer
- consomme peu d'éthanol
Inconvénients :
- faire bouillir de l'eau en petite quantité (l'équivalent d'une tasse de 30 cl, au delà ça devient long)
- c'est du feu, donc ça brûle ! attention en manipulant l'éthanol !
- stabilité au sol : il faut un récipient adapté au diamètre du P3RS. Ce problème peu se régler en perfectionnant la fabrication. 



Pour commencer, nous avons besoin uniquement d’une canette en aluminium et un peu de laine de verre (mais pas obligatoire). Au niveau du matériel, un cutter, une aiguille et éventuellement une feuille de papier pour faire les repères de découpes.


Prenez la canette et découpez là aux deux extrémités, 20 mm depuis le haut et 30 mm depuis le bas. La découpe doit être la plus droite possible. Vous pouvez utiliser comme moi deux bandes de papiers afin de faciliter la régularité du découpage.



Une fois les deux morceaux retirés, découpez de nouveau une bande de 15 mm avec le reste de la canette. Faites une petite entaille carrée de 2 à 3 mm au milieu de cette bande, elle sera importante pour faire passer l’éthanol dans le compartiment interne (explications plus bas). 




Reprenez la partie supérieure découpée de la canette (la partie du haut) et découpez soigneusement l’opercule (la partie interne) comme sur la photo. Attention à ne pas déformer la structure de la canette. 




En option : tapisser le fond de la partie inférieure (partie du bas de la canette) avec de la laine de verre (voir photo). La laine de verre permet d’absorber l’éthanol et ainsi empêcher un écoulement si la canette venait à se reverser. 



Placer la bande de 15 mm à l’intérieur de la partie supérieure de la canette comme sur la photo. Afin d’éviter que celle-ci sorte de son emplacement, faire deux entailles de part et d’autre de la bande afin de réunir les deux bouts et avoir un cercle du bon diamètre (voir photo). 




Une fois cette opération terminée, il faut réunir les deux parties afin de les emboiter. L’encoche de la bande de 15 mm vers le bas. Attention, lors de la pression à ne pas fissurer la partie inférieure et faire en sorte que la bande ne se sorte pas de son emplacement à ce moment. La laine de verre est alors enfermée entre les deux parties. 



Dernière étape de fabrication, faire des trous espacés de 5 à 10 mm à deux centimètres (à partir du bas). 



Fonctionnement : mettre de l’éthanol liquide (Bio-éthanol liquide pour cheminée) dans la partie centrale, le liquide va rentrer progressivement dans la partie interne par la petite encoche. Allumez le dispositif à l’aide d’un briquet ou d’une autre source permettant de produire une étincelle. Le système va alors se mettre progressivement en pression et des petites flammes vont sortir par les trous. Vous pouvez dès à présent faire bouillir de l’eau dans un petit récipient en fer.

MISE EN GARDE !!
Attendre que la flamme soit bien éteinte lorsque l'on remet de l'éthanol dans le système. Sinon retour de flamme garantie, entraînant des brûlures plus ou moins grave !!

Résultat de recherche d'images pour "ethanol liquide"








Alex VDK

mardi 5 juin 2018

Section Jeunes : Réseau des Pharaons

Sortie mensuelle : 27 Mai 2018 

TPST: 2 heures (et au moins voir plus de temps passé a chercher le trou !!)






Participants:
Matthias (13 ans), Allan (13 ans), Ines (14 ans), Thomas (17 ans), Mariana (25 ans)


Encadrement: Alex
Equipement: Denwal
Accompagnatrice: Sonia








Objectif pédagogique: Lecture de carte IGN et topographique, savoir se repérer.

 


 


Départ de Magnan à 9h à destination du plateau de Caussols. 
On se gare a proximité de l'embu pour s’équiper par une journée radieuse, des habitués vraisemblablement installent leur barnum pour une journée pique-nique. 



D’après le plan, on se trouvait à environ 100 mètres de l'entrée. On par donc gaiement pour une marche champêtre, les prairie faisant progressivement place à une succession de dolines et de bois. 





On trouve des trous... mais pas le nôtre!



Finalement après prés de deux heures de recherches, pour cause de problème sur les coordonnées GPS, on le tient ! 



Les ventres commençant à réclamer, on prend notre déjeuner avant de descendre sous terre. 








Le réseau des pharaons est ainsi nommé en références aux galeries des célèbres pyramides Khéops Khéphren, Mykérinos... La particularité de cette topologie est le fait que les différentes entrées sont communicantes et se rejoignent dans un réseau sous-terrain. 
  




   



Pour le verifier, on sépare le groupe en deux, chaque équipe empruntant une entrée distincte, le but étant de se croiser sous terre et de remonter par l'issue opposée.

  


 


Effectivement les grottes sont reliées et la croisée a bien eu lieu! 












  

Alex ayant hérité du groupe le plus "énergique" à pu mettre à l'épreuve toutes ses qualités d'animateur :) 


Voici quelques exemples de concrétions observables qui furent savamment commentées par le docte Denwal:








Scorpion
Fistuleuse





Mais Alex a dû fournir encore quelques efforts avant de pouvoir retrouver sa quiétude ;)











A la sortie on entame la marche retour jusqu'au parking et on se déséquipe sans perdre de temps car il est temps de rentrer au bercail.

Sonia Mouchart