dimanche 21 juillet 2019

Margua: Découverte du refuge Martel - 14 Juillet 2019

Pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion d'y mettre les pieds, mais bien sûr aussi pour tous les nostalgiques et habitués, quelques images ramenées du célébrissime Marguaréis, ce magnifique massif franco-italien...










Au creux duquel se niche l'accueillant refuge Martel, au pied du Frippi...





Par ces temps de canicule, un réel bonheur de porter des manches longues, polaires et autres doudounes !


Et comme toujours en spéléo, l'occasion de faire de très belles rencontres.


Photo pause longue réalisée par Alex sous un ciel de pleine lune clair et scintillant. 


Pas de spéléo pour nous au programme de ce weekend, en revanche les belles randos qu'offrent la zone...

 



Sont toujours l'occasion de repérage...


De prospection à travers d'épars mais toujours présents névés...




Et d’observation de phénomènes karstiques...


Sans oublier un peu de botanique !
Je me suis découvert une passion pour la botanique... en particulier les joubarbes dont j'ignorais l'existence.


Alors laissez-vous tenter; l'attente au tunnel de Tende en sera largement récompensée 😃

lundi 1 juillet 2019

Weekend dans le Vaucluse - Aven Autran - 14 Juin 2019

Participants: Alex, Inès, Katia; Mathieu, Sonia
Entrée sous terre: 10h30
Sortie: 20h30 pour les premiers... 22H30 pour les derniers
Profondeur: -150m





C'est le grand weekend pour Inès, notre benjamine, que nous emmenons en passer deux nuits aux gîte de l'ASPA à Saint Christol d'Albion.




Après quelques pistes qui nous ont bien secouées, on gare la voiture au milieu des champs de lavandes. 
Au départ de la voiture, on est partie dans la mauvaise direction, laissant l'entrée derrière nous. Mais on fini par rebrousser chemin et dénicher l'entrée.






Notre ambition est de traverser le méandre des égyptiennes pour aller surplomber le P100, voire le descendre si notre état d'avancement, et notre état tout court le permet.



Progression tranquille dans la cavité qu'Alex équipe précautionneusement comme à son habitude.






















D'entrée de jeu impossible d'ignorer l'étroitesse des sorties de puits et des boyaux. Déjà dans les esprits se profile l'idée d'une remontée ardue.



C'est finalement encore loin de notre objectif que nous décidons de rebrousser chemin, pour qui sait revenir un jour tenter l'aventure un jour.






















Cette fois, il faut se mouiller les pieds. Mais le gentleman de service nous offre le luxe à ces princesses les faire traverser à dos d'homme.









Pas de photos de sortie de cavité, il fait niot et nous sommes trop fatigués! Inès est ressortie de la cavité l'ami Edgard le lézard au bras, tombé là par inadvertance...

Il fait bon rentrer au gîte tout confort qu'on ne saurait que vous recommander. Malgré l'heure tardive nous n'avons sacrifier ni l'apéro, ni la partie de Blanc Manger Coco.









Petit bonus bonus touristique régional sur la route du retour: une halte au Colorado Provençal de Rustrel.



Un gros bravo à Inès qui à été plus qu'à la hauteur de cette sortie et qui de retour à récupérer de ses effort par un gros sommeil réparateur.

Mais je sais que son plus grand effort du weekend aura été de se laisser photographier... et je l'en remercie très affectueusement !