lundi 15 mai 2006

Aven des Baoudillouns

Date : dimanche 14 Mai 2006
Participants : Ludo et Anaïs (les autres se sont dégonflés)
Lieu : aven des Baoudillouns, réseau Berthier
TPST : 8h

Ludo équipe, la vire est très simple, le pendule beaucoup moins !! En effet on fait un gros pendule pour arriver sur un escalade glissante, le tout au-dessus de 60m de vide (le pied !)

Là commence les ennuis, où est la suite ? Ha Blondinet nous a parlé d'une escalade de quelques mètres un peu étroite ! Ca doit être ça ! C'est bon, alors on arrive sur un puits avec 2 spits en tête de puits... tient y'en a qu'un ! Merci le bouquin de Préalpes ! Bon on se fait un petit nat' ?
C'est partie ! Merde la corde est trop courte ! Anaïs tu rééquipe ?? Pas de problèmes ! En bas du puits, où est la suite ? Désescalade étroite... à droite ? Ca cut... à gauche au fond ? Ca c'est un puits... pas de spits... pas de traces de passage... ça doit pas être là ! A gauche plus haut ? Y'a de l'air et ça passe !
Ha voilà notre puits ! Ho un joli spit, il devait pas y en avoir deux ? C'est pas grave le bouquin c'est d'la daube ! On calle le puits... tient tient il me parait bien court pour un P19...En bas du puits où est la suite ? En bas rien, en haut ho un puits ! Dis ce serait pas notre P19 ?? Ludo remonte chercher la corde, on se débrouillera pour remonter ! Au milieu du P19 : tient ça frotte salement, ouais mais j'ai pas sensé avoir de fractio au milieu d'après le bouquin... Toujours au milieu du P19 : ho ! Un spit ! (saleté de bouquin !) Et zou la jolie dév. En bas du puits, la suite est évidente, on arrive au dernier puits ! Enfin ! Ludo se lance et hop un fractio, Anaïs tu peux y aller !... heu non finalement viens pas ! comment ça je viens pas ??? Y a plus de corde ??? Comment ça y a plus de corde ??? c'est un P quoi ? heu 17 ... Ouais forcement on a qu'une 15m !!!!! ...
Lourd moment de déprime...On mange, on remonte. Anaïs déséquipe jusqu'au... pendule !!!! Ludo j'ai peur... oui je te crois ... Ludo s'en va... je vous passe mon moment de solitude alors que je fixais mon croll, puis ma poignée dans la corde, la poussée d'adrénaline qui remonte depuis le bas du ventre pour venir m'enserrer la gorge... Mon premier pas vers le bord du puits... Ma main qui cherche frénétiquement une prise sur la paroi lisse, trop lisse... ma main qui glisse irrésistiblement... Mon corps qui suit ma main... et la peur poignante alors que je tombe, que je part dans ce puits immense et sombre avec pour tout espoir une corde trop fine beaucoup trop fine, c'est une chute interminable, mes pensée vont des amarrages à mes propres assurances et je ne peux qu'espérer qu'ils résiste... et puis le choc... la paroi que je percute, ma lumière qui s'éteint, un yoyo sur la corde, un deuxième... je respire, et je respire encore et puis je me jure de ne plus jamais déséquiper ce pendule... La suite se passe sans trop de problème et nous voilà bientôt dehors, avec une seule idée en tête : vérifier d'où vient l'erreur du dernier puits... « Spéléo dans les Préalpes de Grasse », page 69 : écrit en toutes lettres (ou tous chiffres comme vous préférez) : P17 : corde de 15m !!!!!! Là pour le coup on râle vraiment !!!! Ce livre contient sur le réseau Berthier pas moins de 3 erreurs... sur 4 puits ça fait beaucoup !! Je ferais une fiche d'équipement pour le club, pour ceux qui ont des bouquin perso je vous montre les modifs à faire jeudi (ou plus tard) ! Bises.

Anaïs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire